Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



  • Accueil
  • > Sourd, muet et amoureux du bois…

Sourd, muet et amoureux du bois…

M Delle-Vedove J-B  Sourd, muet et amoureux du bois... papa                        

Jean-Baptiste DELLE-VEDOVE

1911/2007

Ce site est dédié au projet d’une vie: une horloge en bois  ! une horloge astronomique faite de bois et uniquement de bois…. Elle est aujourd’hui à Tarbes (Haute Pyrénées), ville où elle a été conçue.

Cette horloge et son créateur ont fait le tour de France dans les années 50 et furent appréciés par un large public de connaisseurs qu’il soit eux-mêmes ébénistes, horlogers ou encore simplement passionnés par l’homme et les travaux qu’il est capable d’accomplir. Et ce, dans des conditions de travail rythmées par les couvre-feux de la seconde guerre mondiale. Cet ébéniste italien, sourd et muet qui par sa passion et amour du travail, a donné onze années de sa vie à réaliser cet ouvrage et laisser derrière lui cette oeuvre qui est, et restera, un emblème pour sa famille. Ce fut malheureusement, par manque de connaissance de l’administration de l’époque, et du manque de structures permettant l’accompagnement des personnes ayant un handicap de ce genre, qu’aucun plan ne fut déposé et ainsi, de donner lieu à un brevet. Ce n’était peut-être pas son souhait le plus profond car, ce pourquoi il destinait cette oeuvre d’art, était plus simplement cette reconnaissance et ce respect que lui communiquer les admirateurs de cet ouvrage. D’autant plus quand ceux-ci étaient ébénistes ou horlogers. C’est d’ailleurs à ce titre qu’il fut nommé par les « siens », meilleur ouvrier de France, non pas en reconnaissance du travail accompli sur cette horloge, mais sur le sujet imposé par le jury de l’époque (voir photo).  Aujourd’hui, cette oeuvre, comme il l’aurait souhaité, aurait probablement sa place dans un musée parmi d’autres pièces du même type. 

2 Commentaires à “Sourd, muet et amoureux du bois…”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire

  1. Je suis très admirative devant cette merveille de précision, d’habileté et de … patience !
    Je regrette de ne pas l’avoir découverte plus tôt, d’autant plus que je rentre d’un petit séjour dans l’Est (Belfort) et que j’aurais volontiers passé un moment à Besançon, si je n’avais déjà visité le musée de l’horlogerie, il y a quelques années, bien avant que vous n’ayez fait don de ce chef-d’œuvre !
    j’ai toujours été fascinée par tout ce que l’homme peut construire de BEAU … de ses mains, avec amour et passion.
    Des félicitations s’imposent, même si votre papa n’est plus là pour les recevoir. Merci de m’avoir permis de la découvrir !
    Amicalement
    Nicole Turpin (une Cotentine)

    TURPIN a dit ceci

  2. Voilà en effet une belle destination que d’être exposé au musée de Besançon, j’avais l’intention d’y faire un tour à la fin du mois, ce n’est plus une intention mais une obligation étant passionné par tout ce qui fait « tic tac ». Ce long travail a nécessité autant de maîtrise du geste, que de travail intellectuel car calculer les rouages d’un quantième n’a pas grand’chose à voir avec le noble travail du bois. Voilà où mène la volonté de « s’en sortir » et de sublimer le travail de l’esprit et manuel.
    Un formidable exemple, tout simplement.

    alain DEGRENNE a dit ceci


les Oiseaux en Bois |
Mathilde Brosset |
L'ATELIER NOMADE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes premières créations
| plume d'ange
| studioaerogaz